Logo la Commère 43

Sorties loisirs

jeudi, 14 mars 2019 12:38

Nécrologie : Marc Taberner à Fay-sur-Lignon

|| || ||

Marc Taberner, un visage familier et apprécié à Fay-sur-Lignon, vient de décéder à l’âge de 68 ans.

Marc Taberner est né en 1950 à Lyon, troisième enfant d'une fratrie de cinq, et unique garçon. Tandis que sa mère s'occupe des enfants, son père travaille la nuit à l'impression du journal Le Progrès. Au début des années 1960, ils déménagent à Bron dans les barres de HLM qui longent le périphérique Laurent Bonnevay : ils quittent un logement très populaire pour rejoindre un appartement, à l'époque très moderne et fonctionnel avec toilettes et salle de bain.

Métreur dans le bâtiment, pendant quelques années, il s'engage ensuite dans la société Avenir, panneaux publicitaires, avant de se mettre à son compte. Il se marie en 1974 avec Jacqueline et aura trois filles. La famille s'implique fortement dans les réseaux associatifs de la ville de Bron, scout, chant, écologie.

Au début des années 2000, Marc et Jacqueline achètent à Fay-sur-Lignon l'ancien Hôtel Chazot, s'y installent une partie de l'année en accueillant randonneurs et chanteurs au gré des saisons et des manifestations locales.

Marc partageait sa vie entre Lyon et Fay, mettant sa maison – qu'il surnommait le « Bistroc » - à disposition d'événements culturels et rencontres amicales, concerts, stages de chant, répétitions, randonnées chantantes. En 2017, il co-fonde l'association « La Caravelle », plaçant la culture au service des rencontres humaines et en devient le président.

Ami du « beau chant », « celui qui sonne bien dans les églises », il chantait d'une magnifique voix de basse dans le chœur d'hommes Kapélé, le groupe vocal Syracuse à Lyon et le groupe vocal des Copaines à Fay-sur-Lignon. Poète du quotidien, il aimait partager sa table avec générosité et simplicité.

Marc est décédé dimanche 10 mars dans sa maison de Fay-sur-Lignon. Les habitants et associations de Fay lui rendent un chaleureux hommage.

Il sera incinéré samedi 16 mars à 10 h 30, au funérarium de La Guillotière à Lyon. Sa famille ne souhaitant pas de couronnes, un carnet est à la disposition de tous ceux qui souhaitent lui témoigner leur amitié pour écrire un mot, un texte, une chanson.

Connectez-vous pour commenter