lundi, 04 décembre 2017 18:28

Yssingeaux : deux ans de travaux pour transformer le Sacré-Coeur en résidence seniors

|||||||||| |||||||||| ||||||||||
Anibal Marché Noël 2017

Depuis ce lundi, le chantier de la future résidence seniors a pris une nouvelle dimension avec davantage de visibilité autour du lancement de cet imposant projet en plein coeur de ville d'Yssingeaux, dans le bâtiment historique du Sacré-Coeur.

Dix-huit mois après l'annonce, le projet entre dans sa phase active. Le feu vert a été donné par l'Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) pour débuter le chantier qui a déjà pris du retard. Depuis deux semaines, le désamiantage a débuté à l'intérieur du bâtiment historique de 4 200 m2. Sur la partie arrière, les arbres sont tombés, tout comme le mur en pierre le long de l'avenue Clemenceau.

Entre 18 et 24 mois de travaux

Ce projet privé porté par la Semcoda (Société d'économie mixte de construction du Département de l'Ain), également porteur du projet de maison de santé à Chaussand, va permettre à l'ancien lycée du Sacré-Coeur de se transformer en 55 logements pour personnes âgées. Entre 18 et 24 mois de travaux sont nécessaires.

L'ancien établissement scolaire, fermé depuis 2012, va devenir un lieu de vie pour seniors.

Du T1 au T4

55 appartements vont être dessinés dans l'ensemble immobilier. Les 4 200 m2 existants seront réduits en 2500 m2 habitables dans le bâtiment historique pour laisser place à des espaces communs et réaliser des terrasses ou balcons pour chaque logement. Un nouveau bâtiment en toiture végétalisée de 2 500 m2 sera construit. Il sera procédé à des démollitions d'anciennes maisons dans la rue de Turenne pour accéder au parking.

Il sera possible de louer des appartements du T1 au T4, permettant dans le dernier cas de faire de la colocation de seniors, entre membres d'une même famille ou entre amis.

Des prix de location "intéressants"

L'opération est censée répondre à des besoins des seniors d'Yssingeaux et des environs qui pourront trouver ici tout le confort adéquat en centre-ville. A des tarifs encadrés puisque la Semcoda bénéficiera de fonds publics. Ce bailleur social est obligé en contre-partie d'appliquer des prix de location "intéressants".

Les 55 logements disposeront chacun d'une place de stationnement sur un parking sous-terrain dont l'accès se fera par la rue de Turenne. Des prestations seront proposées comme un restaurant, qui sera tenu par le maître ou la maîtresse de maison. "Nous avons l'habitude de passer par un traiteur local. La maîtresse de maison sera chargée de la réchauffe", assure-t-on à la Semcoda. Ce "restaurant" sera ouvert aux résidents et éventuellement à leur famille, mais pas à l'extérieur. "Nous ne voulons pas rentrer en concurrence avec les restaurateurs d'Yssingeaux."

La résidence sera gardée par un concierge.

Dernière modification le mardi, 05 décembre 2017 18:45