mardi, 16 mai 2017 16:24

Monistrol-sur-Loire part à la chasse aux détritus et aux déjections canines

||| ||| |||

Pour la première fois, un grand ramassage de déchets est organisé samedi matin à Monistrol-sur-Loire. D'autre part, la municipalité compte agir contre les déjections canines en ville.

Parler des déchets, c'est toujours regarder le verre à moitié plein ou à moitié vide. Côté plein, on constatera les progrès consentis en matière de civisme, de tri des déchets et de la prévention auprès des jeunes générations. "On compte jusqu'à 400 passages à la déchetterie le samedi", signe Jean-Paul Lyonnet, maire de Monistrol et président du Sympttom (Syndicat mixte pour le tri et le traitement des ordures ménagères).

Côté verre à moitié vide, on peut se désoler d'observer encore des décharges sauvages, des papiers jetés à côté des poubelles.

Rendez-vous samedi à 9 h 30

Samedi, pour la première fois, dans le cadre de la Fête de la nature, la municipalité monistrolienne a décidé d'appeler au rassemblement pour une "opération nettoyage de printemps". Cette action environnementale partira samedi à 9 h 30 de la place de la Paix, derrière la mairie.

Les abords de la mairie, l'avenue de la Gare, le pont de Valot, le chemin de la Bourlanche, la montée du Prince seront les secteurs visités par les participants qui disposeront sur place de sacs et de bennes. Il est demandé d'apporter son gilet jaune et des gants.

Les administrés peuvent faire part d'autres secteurs à nettoyer en s'adressant à Frédéric Checa, agent en charge du développement durable au 04 71 66 31 98 ou fred.checa@monistrol.fr


Les collégiens aussi le vendredi

Le vendredi, les collégiens monistroliens auront également sillonnés les gorges du Bilhard et le sentier Concordia.

"On est souvent alertés par des marcheurs, les bords des routes sont sales. Quand les automobilistes jettent des déchets à travers la vitre, ce n'est pas anodin. On remplit des bennes", regrette Jean-Paul Lyonnet.

Déjections canines : crotte alors

Autre fléau auquel compte s'attaquer la mairie : les déjections canines. A l'instar de ce qui a été fait à Firminy et des retours positifs qui s'en sont suivis, la municipalité souhaite communiquer dans le cadre d'une campagne publicitaire pour rappeler ce que les propriétaires de chiens encourent en cas du non ramassage de la crotte de leur meilleur ami.

Dernière modification le mercredi, 17 mai 2017 06:59

Articles associés