dimanche, 13 août 2017 01:06

Saint-Jeures : de nouveaux travaux à prévoir à la maison de béate de "Pouzols"

|||| |||| ||||
Anibal Marché Noël 2017

Samedi soir, les villageois de "Pouzols" se sont retrouvés autour de la maison de béate pour une soirée convivale.

Initiées par l'Association de la béate, ces joyeuses agapes ont pour but de rassembler les riverains de Pouzols, un village qui compte 40 maisons, et de récolter des fonds pour l'entretien et la sauvegarde de la maison de béate, érigée en plein coeur du hameau. Quelques visites sont organisées durant l'été ainsi qu'à l'occasion des Journées du patrimoine.

La petite maison en pierre a été construite dans les années 1850. Le chemin de croix a été béni en 1859. Les enfants recevront une instruction scolaire et religieuse par une béate pendant une petite trentaine d'années, avant que les enfants ne soient envoyés aux "Moulins", le village voisin.

Selon une inspection réalisée en 1881, la béate, Marie Maurin, est décrite comme une "fille peu intelligente ou plutôt très timide", "une institutrice âgée, infirme" dans "une école médiocre".

Depuis 1978, une association tente de sauvegarder ce patrimoine rural. Une nouvelle équipe a relancé l'association en 2007 et a déjà réalisé pour 7 000 euros de travaux avec le rejointoiement des pierres, la réfection du clocheton, le changement de la porte en chêne.

Le prochain chantier concerne les fenêtres, trois dans un premier temps. Le devis s'élève à 3 500 euros, l'association dispose de 2 900 euros dont 1 000 euros de la réserve parlementaire de Laurent Wauquiez du temps où il était député.

L'animation de samedi devait permettre de rassembler les 600 euros manquants pour le changement des trois fenêtres situées sur la façade d'entrée.

Dernière modification le dimanche, 13 août 2017 01:26