jeudi, 24 mars 2016 15:13

Et si la bataille de Gergovie s'était déroulée en Haute-Loire ?

Baptiste Granjon situe la bataille de Gergovie en Haute-Loire.|Baptiste Granjon a traduit son hypothèse sur une carte.|César aurait décrit le site depuis un endroit qui surplombe.|| Baptiste Granjon situe la bataille de Gergovie en Haute-Loire.|Baptiste Granjon a traduit son hypothèse sur une carte.|César aurait décrit le site depuis un endroit qui surplombe.|| Photo La Commère 43|Photo DR|Photo DR||
S’appuyant sur les récits historiques et sur la topographie de la campagne, Baptiste Granjon est affirmatif. Vercingétorix et Jules César se sont affrontés à Saint-Maurice-de-Lignon.

Baptiste Granjon bouscule l’Histoire de France. Comme Alésia dont le site officiel est contredit par de nombreux historiens et passionnés, celui attribué à Gergovie génère son lot d’opposants. Baptiste Granjon apporte une nouvelle hypothèse. Arguments à l’appui.

Qu’est-ce que Gergovie ?
Un peu d’histoire pour commencer. Gergovie est le nom d’une bataille qui a opposé les Arvernes et Gaulois rassemblés sous la conduite de Vercingétorix, aux légions romaines de Jules César en -52 av. J.-C. Les scientifiques ont placé le siège de Gergovie sur le plateau de Merdogne mais la localisation exacte fait débat. Ce village de Merdogne s’appelle aujourd’hui La Roche-Blanche, à quelques kilomètres au sud de Clermont-Ferrand.

Pourquoi le site de Gergovie est-il contesté ?
Gergovie, tout comme Alésia, est contesté. Pour la bataille auvergnate, il faut d’abord remonter en 1560 avec Siméoni qui a trouvé au pied d’une colline une bâtisse qui portait le nom de « Ferme de Gergoie ». Bien que les descriptions précises de Jules César dans « sa guerre des Gaules » ne correspondent pas au lieu, Siméoni pense alors avoir trouvé le lieu exact et le publie dans un ouvrage. Deux cent ans plus tard, Napoléon III, féru d’histoire, confie à Eugène Stofel la mission de découvrir Gergovie et Alésia. S’appuyant sur les écrits de Siméoni, il organise quelques fouilles et certifie le site comme étant le lieu de l’affrontement entre Vercingétorix et César.

Le début de la contre-enquête
Cet artisan électricien s’est mis en tête de refaire l’histoire en regardant un match « Galles-France » à la télévision où le nom du Pays de Galles « Wales ») était écorché. Pour faire court, c’est en s’étonnant de la transformation du « W » en « G » qu’il s’est plongé dans les récits de Jules César en rapprochant « Vellavie » et « Gergovie ».
« Notre enquête ne va tenir compte que des textes anciens et va les respecter à la lettre », certifie l’historien amateur et autodidacte qui a accumulé des arguments autour de cette hypothèse. « On s’est laissé guidé vers cet oppidum comme un GPS », insiste ce Stéphanois qui n’a aucun lien avec la Haute-Loire.

1re argument : Gergovie est à 3 jours de Vienne
« C’est un point souvent négligé par les historiens mais c’est important ». César s’est rendu une première fois à Gergovie, en plein hiver, cinq mois avant l’affrontement avec Vercingétorix. Il a laissé son lieutenant Brutus pour aller chercher du renfort à Vienne. Il promet de ne pas s’absenter plus de trois jours. « On était en plein hiver, avec 1,60 m de neige », précise Baptiste Granjon qui situe dès lors Gergovie en Haute-Loire, et non dans le Puy-de-Dôme.

2e argument : la rivière
César parle de deux rivières : la Liger et l’Elaver. Pour Baptiste Granjon, l’hypothèse du Puy-de-Dôme indique que César se serait trompé de nom et aurait finalement suivi la même rivière en redescendant de Décize. Pour lui, César ne s’est pas trompé et a bien suivi l’Elaver, qui le conduit sur le plateau de Saint-Maurice-de-Lignon.

3e argument : la description de Gergovie
En cumulant les textes de César et Strabon, Baptiste Granjon arrive à une description précise : Gergovie a d’imposantes montagnes autour d’elle, elle est sur une colline très élevée et d’accès très difficile partout et a deux rivières autour d’elle. Notre oppidum correspond à 100% aux textes de César et Strabon.

Où situer Gergovie à Saint-Maurice-de-Lignon ?
Baptiste Granjon a répertorié avec précision les différents sites décrits par César. Il faut aussi faire abstraction de toute la végétation, de la RN88 et du viaduc. Pour Baptiste Granjon, Gergovie se situerait aux alentours des villages de « Cublaise » et « Le Poux ». Pour disposer d’une vue imprenable sur le territoire, César aurait pu se percher à l’endroit même de la carrière, sur les hauteurs du Pont-de-Lignon. Le grand camp de César aurait été installé au village actuel du « Regard », sur la commune des Villettes. Quant à l’affrontement entre les deux armées, elle se serait produite juste avant l’actuelle RN88, à proximité immédiate de la fin de la 2x2 voies, avant l’entrée sur le viaduc du pont de Lignon, dans le bas de la descente de Saint-Maurice-de-Lignon.

Cette hypothèse a-t-elle des chances d'êtres reconnue ?
« Je veux me faire plaisir et démontrer que je n’affabule pas. » Mais Baptiste Granjon, qui espère mobiliser des énergies autour de son hypothèse, sait qu’il lui sera très difficile de pouvoir faire reconnaître Saint-Maurice-de-Lignon comme étant Gergovie. D’abord parce qu’une version officielle existe et ensuite parce que sans fouille, il lui est impossible de trouver des traces archéologiques.

Pour en savoir plus
Contact : gergo43@free.fr
Dernière modification le mardi, 29 mars 2016 18:36

Warning: preg_match(): Unknown modifier '/' in /home/procrea3/public_html/plugins/system/cache/cache.php on line 160

Warning: preg_match(): Unknown modifier '/' in /home/procrea3/public_html/plugins/system/cache/cache.php on line 160

Warning: preg_match(): Unknown modifier '/' in /home/procrea3/public_html/plugins/system/cache/cache.php on line 160

Warning: preg_match(): Unknown modifier '/' in /home/procrea3/public_html/plugins/system/cache/cache.php on line 160

Warning: preg_match(): Unknown modifier '/' in /home/procrea3/public_html/plugins/system/cache/cache.php on line 160