So Bag
vendredi, 27 mai 2016 08:50

Grazac : ils font le pari de guérir leur fille de l'autisme

Line entourée de ses parents Franck et Karine et de son petit frère Noé, 6 ans, dans la salle d'éveil.|"Line est comme notre petite fille", affirme Pascale Garnier, bénévole.|| Line entourée de ses parents Franck et Karine et de son petit frère Noé, 6 ans, dans la salle d'éveil.|"Line est comme notre petite fille", affirme Pascale Garnier, bénévole.|| Photo La Commère 43|Photo La Commère 43||
Franck et Karine ont choisi la méthode des "3i" depuis un an pour tenter de guérir leur fille autiste, âgée de 8 ans. Samedi 4 juin, ils organisent une randonnée à Grazac pour faire la promotion de cette technique qui s'appuie sur le soutien de bénévoles au quotidien.

Line, 8 ans, est autiste. Pour l'instant. Persuadés qu'ils peuvent lui permettre de sortir de son enfermement intérieur, Franck, paysagiste originaire de Tence, et Karine, infirmière libérale originaire de Saint-Jeures, remuent ciel et terre pour l'aider à s'épanouir dans sa vie, s'opposant à la fatalité qu'on leur dicte au travers des outils traditionnels et des échecs successifs à l'école de Grazac puis en CLIS à Yssingeaux. Ils ont décidé de déscolariser leur enfant au profit d'une prise en charge personnelle et non moins efficace.


Une méthode basée sur le jeu
Voilà un an, ils ont découvert la méthode des "3i" (intensif, interactif, individuel), basée sur le jeu. Au sous-sol de la maison familiale, au lieu-dit "Les Champs" à Grazac, les parents ont aménagé une salle d'éveil dans laquelle Line passe ses journées. On retrouve un hamac suspendu à une poutre, deux miroirs, une table et deux chaises, un tapis. Et beaucoup de jouets en double et mis volontairement en hauteur. "L'idée est que Line doit demander", indique Franck. Les jouets sont en double afin de permettre à Line et la personne qui est en sa compagnie de s'imiter mutuellement. Cela crée un contact, une relation qui permet à Line de sortir de sa bulle. "Le plus important, c'est la présence, même si on ne fait rien, ce n'est pas grave. Le bénévole s'adapte à l'enfant", rappellent les parents.


54 bénévoles se relaient 7 jours sur 7
Franck et Karine, au-delà de toute l'énergie qu'ils déploient au quotidien pour aider leur fille, sont bien entourés. Car cette méthode s'appuie sur une équipe de bénévoles. L'appel lancé en 2015 a été largement entendu. "Nous avions besoin de 27 bénévoles qui se relaient toutes les 90 minutes, du lundi matin au dimanche midi. On ne doit jamais s'arrêter. A la première réunion, une centaine de personnes nous ont apportés leur soutien. C'était très touchant", confie Karine, qui a dû accepter de perdre de sa vie intime tout en accompagnant les bénévoles face à l'apprentissage de cette méthode. 54 bénévoles sont finalement aux petits soins de Line et se relaient par binôme chaque semaine.

Au bout d'un an, les résultats sont probants et donnent de sérieux espoirs à la famille Defours et aux bénévoles. A l'image de Pascale Garnier, de Grazac, bénévole, tout comme ses trois filles Clémence, Marion et Justine. "J'ai connu Line toute petite. On voit l'évolution, c'est impressionnant. Ce n'est plus la même petite. Elle discute beaucoup. On l'aime comme notre petite fille."


L'objectif : retourner à l'école... normale
Si Line a physiquement 8 ans et demi, son évolution mentale accuse un retard qu'elle parvient à combler grâce à ce travail continu, 6 heures par jour. "A 7 ans, elle avait l'âge d'un bébé 1 ou 2 mois. Aujourd'hui, il est estimé qu'elle a environ 18 mois", indique Karine qui garde espoir de ramener un jour sa fille sur le chemin de l'école... normale.

Outre cette méthode des "3i", Line bénéficie d'autres techniques thérapeutiques atypiques comme la méthode padovan qui consiste en une rééducation du système nerveux. "Ce sont des exercices au sol comme le quatre pattes, le rampé, le roulé et des exercices informels sur le corps, les yeux, la bouche. On le fait une fois tous les deux mois", développe Karine alors que Line est également suivie par d'autres spécialistes à domicile comme une éducatrice, ou une ortophoniste.


Une manifestation spéciale le 4 juin à Grazac
Le samedi 4 juin, pour sensibiliser à la cause de l'autisme et faire connaître la méthode des "3i", l'association Voyage de Line organise une manifestation à Grazac
Trois circuits de randonnée (6, 12 et 20 km) seront proposés à partir de 10 h 30. Vous retrouverez une structure gonflable pour les enfants, un lâcher de ballons, des balades à poney, du maquillage pour enfants, des crêpes. En soirée, une soupe aux choux sera servie avec une soirée animée.
Contact : 06.77.44.87.12 ou 06.89.32.90.68
Toutes les infos pratiques en cliquant ici
Dernière modification le mardi, 31 mai 2016 08:17

Articles associés