mercredi, 15 mars 2017 07:16

UFC-Que Choisir met en garde contre les magasins éphémères

Yves Jouve est le président d'UFC-Que-Choisir.||| Yves Jouve est le président d'UFC-Que-Choisir.||| Photo La Commère 43|||

L'association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir croit savoir qu'un nouveau « magasin éphémère » se prépare à s’installer sous peu dans l’Est de la Haute-Loire. Elle met en garde les clients potentiels contre des pratiques de vente qu'elle juge "agressives".

Vous allez peut-être prochainement recevoir un coup de fil d'un nouveau magasin installé sur le bassin d'Yssingeaux-Monistrol. On vous invite à venir retirer un cadeau de bienvenue... en couple.

Le cas s'est déjà présenté à Yssingeaux entre mars et juin 2016. Et pourrait se renouveler sous peu dans une autre ville de l'Est du département. Selon UFC-Que Choisir, "sans doute une enseigne de vente de meubles va utiliser les mêmes procédés que les fois précédentes. La société se livre à un démarchage téléphonique sur la base d’un listing ciblé composé essentiellement de personnes âgées".

L'association de défense des consommateurs a eu l'occasion de recueillir plusieurs témoignages lors des passages précédents. Ils ont accepté l’invitation par téléphone, puis ont reçu une « invitation clients privilégiés » par courrier pour retirer le fameux cadeau.

Celui-ci, réservé à un couple, est composé d’un panier gourmand, d’un coffret duo céramique ou tout autre cadeau... L’invitation précise que ces cadeaux sont à retirer en magasin et sans obligation d’achat.

Une fois les invités en magasin, les vendeurs auraient recours à des pratiques commerciales agressives comme proposer des remises sur des prix gonflés.

Des rabais importants sur des prix gonflés

"A titre d’exemple, un adhérent a signé un bon de commande pour « une literie 90x190 complète et un fauteuil électrique » pour la somme de 2 900 €, après un rabais exceptionnel et des produits cadeaux. Les méthodes de vente agressives : mensonge sur la qualité des produits, sur le mode de paiement…, les vendeurs font obstacle à l’exercice du droit de rétractation de 14 jours dont le consommateur bénéficie en cas d’invitation en magasin, en livrant les articles le jour même."

Le message d'UFC-Que Choisir est clair : "Ne cédez pas à la tentation. Si l’un de vos proches est démarché, mieux vaut le convaincre de rester chez lui."

Dernière modification le mercredi, 15 mars 2017 07:31

Warning: preg_match(): Unknown modifier 'a' in /home/procrea3/public_html/plugins/system/cache/cache.php on line 162