lundi, 04 décembre 2017 17:19

Solidarité sociale et territoriale au cœur des orientations budgétaires 2018 du Département

Jean-Pierre Marcon lors de son discours.|Jean-Pierre Marcon lors de son discours.|Georges Philibert a assisté à sa première session. Il était au côté de sa binôme, Madeleine Dubois.|| Jean-Pierre Marcon lors de son discours.|Jean-Pierre Marcon lors de son discours.|Georges Philibert a assisté à sa première session. Il était au côté de sa binôme, Madeleine Dubois.|| ||||

Lundi, la session du conseil départemental se concentrait sur les orientations du budget 2018.

Sans surprise Jean-Pierre Marcon, le président du Département, signalait que l’objectif reste celui fixé par la feuille de route élaborée au début de la mandature, axée sur la solidarité sociale et territoriale.

Progression des dépenses contenue à 2%

Une hausse de 2% des dépenses réelles de fonctionnement est envisagée. « En-dessous de ce taux, nous risquons de dégrader la qualité de service à la population. »

La solidarité sociale reste un pan important de ce budget avec l’Allocation personnalisée à l’autonomie (pour les personnes âgées), la Prestation compensatoire du handicap, le Revenu de solidarité active…

Pour la protection de l’enfance, une mission sociale du Département, les besoins vont croissants : « C’est notre mission, on la remplit, mais la situation est inquiétante. Nos structures sont pleines et il n’est pas si facile de trouver des familles d’accueil pour les enfants et adolescents en difficultés. »

Faire preuve d'imagination pour l'insertion

Afin d’accompagner les personnes relevant des minima sociaux vers l’emploi et l’insertion sociale, le Cipro43 (comité pour l’insertion professionnelle) est mis sur orbite. Cette association s’installe avenue des Belges, dans les locaux de feu le Comité d’expansion économique. Des parrains du monde de l'entreprise seront mobilisés pour faciliter cette insertion. « Pour sortir les gens du RSA, il faut faire preuve d'imagination. Si on y arrive, alors, nous ferons œuvre utile », martèle le président.

Première session pour Georges Philibert

Cette session constituait le baptême du feu pour Georges Philibert, le nouveau conseiller départemental du canton d’Yssingeaux. L’agriculteur de Beaux siège désormais en binôme avec Madeleine Dubois après la démission de Jean-Noël Barrot devenu député de la majorité présidentielle dans les Yvelines.

Cette arrivée a entrainé quelques modifications dans les commissions. Michel Joubert, vice-président, vient chapeauter celle des finances à la place de Jean-Noël Barrot. Tandis que Georges Philibert participera à la commission en charge de l'agriculture, environnement, ruralité, routes et réseaux.

Dernière modification le lundi, 04 décembre 2017 18:27