mercredi, 22 novembre 2017 22:07

Le Puy-en-Velay : les comédiens amateurs de Haute-Loire brûlent les planches ce week-end

L'atelier artistique du collège Roger-Ruel de Saint-Didier-en-Velay sera sur les planches vendredi après-midi.|Vendredi à 20 h 30 (centre Pierre-Cardinal), À chacun sa vérité par les Plu’mots, mise en scène d’Hervé Marcillat.|Samedi à 14 h 30 : Knock par la Cie À tour de rôle, mise en scène d’Hervé Marcillat.|Le Théâtre du Bofadon du Puy donnera "Monsieur la pudeur" dimanche 26 novembre à 14 h 30.|| L'atelier artistique du collège Roger-Ruel de Saint-Didier-en-Velay sera sur les planches vendredi après-midi.|Vendredi à 20 h 30 (centre Pierre-Cardinal), À chacun sa vérité par les Plu’mots, mise en scène d’Hervé Marcillat.|Samedi à 14 h 30 : Knock par la Cie À tour de rôle, mise en scène d’Hervé Marcillat.|Le Théâtre du Bofadon du Puy donnera "Monsieur la pudeur" dimanche 26 novembre à 14 h 30.|| Photo DR|Photo DR|Photo DR|Photo DR||

Du 24 au 26 novembre, sept compagnies de théâtre amateur se produisent pour la 34e édition du festival impulsé par l'Aprotahl.

L'association de promotion pour le théâtre amateur en Haute-Loire (Aprotahl) organise ce week-end au Puy-en-Velay son traditionnel festival, le 34e du nom. Car l'Aprotahl est désormais une vénérable institution (elle est née en 1982) fédèrant une quinzaine de troupes amateurs du département.

Véritable carrefour du théâtre amateur altiligérien, la manifestation met sous le feu des projecteurs cette année des compagnies de Brioude, Bas-en-Basset, Arsac-en-Velay, Brives-Charensac, Le Puy-en-Velay, Saint-Didier-en-Velay, Yssingeaux. Elles interpréteront des pièces dans des styles bien différents, du registre classique au contemporain, invitant le rire commes les larmes sous les cintres du théâtre ponot qui sert de cadre à l'événement, hormis le off du vendredi soir.

Selon l'usage, le festival s'ouvre avec de jeunes comédiens. Les élèves de l’atelier artistique du collège Roger-Ruel de Saint-Didier-en-Velay proposeront une adaptation désopilante du conte d’Andersen "Les Cygnes sauvages" d'après le texte de Charlie Dupont.

Aprotahl, quel drôle de nom...

L’anecdote raconte que lors de l'assemblée générale constitutive, beaucoup de personnes trouvaient que le nom de l’association, Aprothal, faisait irrésistiblement penser à un médicament. Aussi, il avait été décidé que Georges Terrasse, pharmacien, en serait le premier président.


Le programme

Vendredi 24 novembre Théâtre du Puy

14 h 30. "Les Cygnes sauvages" par l’atelier artistique du collège Roger-Ruel de Saint-Didier-en-Velay. Adaptation du conte d’Andersen par Céline Beyeler d’après le texte de Charlie Dupont.

Le "off" au Centre Pierre-Cardinal. 20 h 30. "À chacun sa vérité" par Les Plu’mots de Bas-en-Basset. Comédie dramatique de Luigi Pirandello. Mise en scène : Hervé Marcillat.

Samedi 25 novembre Théâtre du Puy

14 h 30. "Knock" par la Cie À Tour de rôle d’Arsac-en-Velay. Comédie de Jules Romains. Mise en scène : Hervé Marcillat.

17 h 30. "Les Amis du placard" par La Puce qui trotte d’Yssingeaux. Comédie satyrique de Gabor Rasov. Mise en scène : Carole Gentil.

19 heures. Pot des comédiens dans le hall du théâtre avec des saynètes par La Puce à l’oreille de Brioude.

20 h 30. "D’une guerre l’autre" par Le théâtre du Pont Vieux de Brives-Charensac. Cabaret satyrique d’Hanokh Levin. Mise en scène : Gaby Chervalier.

Dimanche 26 novembre Théâtre du Puy

14 h 30. "Monsieur la pudeur" par le théâtre du Bofadon du Puy-en-Velay. Vaudeville d’Alphonse Allais. Mise en scène : Lionel Chabat.

Tarif : 8 € par spectacle.

Dernière modification le mercredi, 22 novembre 2017 23:09